Les échappés de mélusine

CO Cantonnay Raid, St Prouant, dimanche 31 janvier

02/02/2016 - Lu 2658 fois
  • Note moyenne : 1.88/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 1.9/5 (25 notes)

CO Cantonnay Raid, St Prouant, dimanche 31 janvier

Le CR de Thomas et Christophe

Le CR de David et Guillaume

Le classement général

 

Le CR de Thomas et Christophe

Dimanche nous partons avec Christophe pour la 2eme Manche du Challenge Vendéen à Saint Prouant. Une CO 100% Forêt organisée par Chantonnay Raid. Après nos précédents résultats nous partons motivés cela malgré la pluie qui présage d’un terrain particulièrement mouillé et gras.
Arrivés dans les tous premiers sur le parking, nous rejoignons la salle pour rendre un café et retirer notre puce. La matinée commence mal, je glisse sur les marches glissantes du parking et me détruit le cul et le coude. Après ce petit incident qui permet de condamner ce passage, nous nous préparons et rejoignons le départ en croisant David qui arrive juste.
Quelques palets de lancer dans l’attente des premières lueur du jour et nous partons pour 2h30 de course
Nous traçons notre parcours sur les 2 cartes au 1/5000 en faisant attention de gérer les liaisons imposées. Les premiers mètres donnent un aperçu du terrain… les chemins sont collants. Nous attaquons la première balise 8 en longeant la cloture et nous poursuivons sur la 7 et la 6 en assurant par les chemins, la forêt étant peu franchissable. Nous reportons d’ailleurs le pointage de la 21 au chemin du retour. Nous continuons sur la 10 puis la 11 avec une sortie de chemin trop tardive et un azimut plus que ridicule. Obliger de se recaler sur le chemin suivant pour trouver et pointer la balise. Direction la balise 5 et nouveau raté. On part trop loin et ratons la balise. Demi tour et Christophe l’aperçoit. La liaison avec la 9 se fait sans encombre… mais l’azimut pour la 14 est de nouveau catastrophique mais pas de mal pour la trouver. La suite s’améliore. Après que Christophe me recale pour la 16, nous enchainons proprement la 29, 20, 22, 26, 23, 25, 27 (malgré une sortie de chemin trop hâtive), 28, 30, 31… et là c’est le drame… je vais pour regarder ma boussole pouce… j’ai le support mais plus rien au milieu… la boussole s’est déclipsé… Gros moment de panique… heureusement Christophe trouve sa boussole plaque. Nous repartons pour la balise 43 avec un azimut approximatif. Nous faisons la liaison jusqu’à la 32 en assurant par les chemins, la 36 de manière approximative, Christophe allant d’arbre Remarquable en Arbre Remarquable… nous enchainons sur la 35 et 34 plutôt proprement vu le terrain. Suive la 41, la 24 et la 39… La sortie de poste 39 est une catastrophe… nous atterissons bien plus au Nord que souhaité… et du coup je suis perdu… Christophe se recale vite… mais je reste perdu… Nous perdons pas mal de temps sur cette jonction… un petit aller retour sur un chemin et je me remets progressivement dan la carte. Je m’aperçois que la boussole de Christophe se recale avec lenteur et du coup incombe toutes les dernières approximations à la perte de ma boussole. 15 OK, suivent correctement la 42, 44, 33, 40, 37, 38, 19. Nous partons pour faire à la suite les 2 autres liaisons imposées 18, 45 pu
is 17, 1. Fait. L’heure avance… il nous reste 6 balises. La logique voudrait qu’on laisse 3-4 balises mais raté pour raté nous les pointons toutes 12, 3, 4, 2, 21et 13 et pointons l’arrivée en entamant 4 minutes... -80 pts. Nous terminons 32ème… cette maudite sortie de poste 39, nous coûte le top 10… plus de 8 minutes pour une liaison qui en prenait 4 maxi.
Nous avons malgré tout passé une très bonne matinée dans la flotte et la bonne humeur. Merci Chantonnay Raid.
Félicitations aux Frères Bailly pour leur 5eme place, à Lapointe et Dub (159ème) que nous n’avons pas croisé et à Aurélien qui a fait équipe avec un collègue de SMSN (62ème)

Le CR de David et Guillaume

Dimanche 31 janvier sous un magnifique crachin breton, nous sommes 7 échappés à prendre le départ de la CO organisée par Chantonnay  Raid. Cette année direction le bois privé de Saint Prouant : au programme une CO au score de 2H30 pour 45 postes dont 3 liaisons imposées, le tout sans l’ombre d’une route ou d’un bâtiment : un vrai décor de CO !

Nous partons vers 8H45 dans le premier quart des équipes. La pluie a fait relâche juste avant le départ mais le terrain est gorgé de flotte et l’absence de relief laisse augurer de beaux bourbiers pour s’arracher. 

Nous mettons un peu de temps pour trouver note itinéraire et c’est parti. D’entrée nous sommes dans le « bain » avec le marécage du poste 8. Pour les pieds au sec on repassera. L’échelle au 1/5 000 nous fait hésiter pour trouver le layon menant à la 7. On y laisse un peu de temps et perso la moitié de mon maillot. Ça commence bien ! La végétation est souvent dense et nous assurons les approches en évitant le vert foncé.

On enchaine plein nord en prenant la majorité des postes avant la première liaison 45/18. Nous commettons par précipitation plusieurs approximations et un beau jardinage à la sortie de la 29. Nous rebroussons chemin et reprenons  nos repères sur le chemin pour enfin suivre le bon fossé. 

Nous entamons la liaison et tentant  de rattraper le retard. Nous sommes sur la partie nord de la carte. Notre Course est toujours aussi approximative. Petit florilège des loupés : Nous passons à côté de la 33 sans la voir et sommes obligés de revenir sur nos pas. Arrivés sur le poste,  15 David s’aperçoit que le tracé est effacé et que nous ne devions pas prendre ce poste tout de suite (nous retraçons et sommes bons pour quelques hectomètres de plus)…

Nous prenons la direction du retour  par la liaison 17/1 en nous faisant aspirer par un flot d’équipe sur la 5. Peu de mal et nous corrigeons le tir. Encore deux  cafouillages dans le vert foncé autour de du poste 3 et de la dépression  de la balise 21. Nous terminons cette CO en compagnie de Christophe et Thomas en suivant le ruisseau toute voile dehors.

Nous bouclons cette CO en 2H09 pour plus de 17 bornes…à écouter les autres équipages à l’arrivée, nous avons dû explorer le carré de fond en comble. Une nouvelle fois à la cinquième place mais cette fois-ci avec un écart monumental avec les bretons de CRCO. Bravo à eux !

Bilan : une magnifique CO sur un vrai terrain de jeu. Le temps a rendu l’exercice physique et dantesque par moment. Nous avons commis beaucoup d’erreurs mais malgré un sans-faute nous n’étions sûrement pas dans le coup pour une meilleure place. Merci aux gars de Chantonnay pour le travail énorme de carto ! 

La semaine prochaine c’est à nous de nous y coller.

 

Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |