Les échappés de mélusine

CO nocturne Feuillade, 8 septembre

17/09/2012 - Lu 2207 fois
  • Note moyenne : 1.92/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 1.9/5 (26 notes)

CO nocturne Feuillade, 8 septembre

 Samedi 8 Septembre, à Feuillade (Charente, frontière Nord Dordogne).

 

Belle nuit étoilée, températures agréables, belle carte, malgré cela peu d’affluence. Dommage pour les organisateurs, mais un régal pour l’orientation.

Départ prévu à 20h54 avec une carte au 1/15000è et un doigt électronique. Les départs sont avancés et comme un débutant, je ne prends pas le temps. Je pars vers le bourg de Feuillade pour assurer 2 balises, et me dit qu’il faudra être rentré dans moins de 2h… approximativement !! En arrivant sur la balise 18 dans un bois, des loupiottes ne cherchent pas au bon endroit, je trouve le trou, mais le bip me trahit, je file et j’enchaîne la carte dans le sens horaire. Pour la 21, je vois mal la petite bande de vert et cherche en vain une butte en plein champ. Je remets le nez dans la carte et trouve finalement la toile dans le bosquet. 12 et 17, se prennent à vive allure, puis j’attaque la 27 par le nord. Erreur, gros talus roncier synonyme de refus d’obstacle pour atteindre le pierrier. Que nenni, au pied d’un poteau, je fais un passage de sanglier que mes poursuivants utiliseront par la suite. Les 5,11 et 24, aucun problème. J’attaque les balises 13 et 23 dans les bois. Un véritable carnage pour entrer dans le bois de la 23, des trous, arbres couchés, on ne voit pas à 5 m.

Je ressors par le champ puis redescends trop bas pour ensuite prendre la 19 et la 6. Quelques hectomètres en plus. Par la route, je remonte vers les 3 balises 10, 22 et 14, bipées sans problème. Je dévale à l’azimut vers la 28 puis retour en lisière de bois pour la 20. Il ne me reste plus beaucoup de temps. Je me précipite en voulant chercher la 1 puis la 30 par un aller/retour. Une boucle par les 25 et 16, puis la 30 et 1 aurait été plus judicieux, mais quel temps me restait-il ?

Quelques prémices de crampes avec cette fin de semaine très sportive, je rejoins l’arrivée à toute allure et bip le premier avec un temps parfait pour un amateur d’apéritif anisé… en 1h51’’51’ pour 16,4 km et 430 pts.

Il me restait finalement pas mal de temps : de quoi prendre la 25 et la 16 (50 pts et à peine 1 km de plus par rapport à ce que j’ai fait, et avec un peu moins d’erreurs allonger cette petite boucle avec la 8 et 29, soit 40 pts de plus, argghhh). Mais pas de regrets, car je n’aurai pas fait LE temps.

Mat

Auteur : Mathieu Moreau infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur

Les Commentaires

3 commentaires - Voir | Rédiger
une co de nuit n'est jamais facile!
bravo a+ laurent
Belle perf ! je vois que les passages de sangliers n'ont plus de secret pour toi.
de belles sorties pour notre échappé Périgourdin !!!
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |