Les échappés de mélusine

CO Poitiers Bonneuil-Matours (86), Samedi 12 février

13/02/2011 - Lu 2871 fois
  • Note moyenne : 2.17/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.2/5 (35 notes)

CO Poitiers Bonneuil-Matours (86), Samedi 12 février

 2 équipes étaient présentes :

Echappés de Mélusine 1 (David et Guillaume)

Echappés de Mélusine 2 (Mat et Antho)

Le Classement

Echappés de Mélusine 1 (David et Guillaume)
 
Une CO sans trop se « trouer »
 
 
Samedi 12 février 2011, après une journée de pose d’ouvertures pour les uns et de cuisine au canard pour les autres, nous partons avec David et Antho direction la forêt domaniale de Moulière à l’Est de Poitiers. Il s’agit là de la 2ème manche du challenge nocturne Poitou Charentes. Au programme, 33 balises (600points) pour un temps maxi de 3 heures. Nous retrouvons sur place les éternels habitués et quelques spécialistes pour cette CO organisée par un club affilié FFCO. Mat nous rejoins sur le point de départ au milieu de nulle part entouré de la forêt et de champs.
 
Après les traditionnels préparatifs, nous nous mettons en ligne pour la mass start : Antho/Mat et David/moi prêts pour 3 heures de promenade en pleine forêt !
Carte sous le pied : 10…5...3...2…1 et c’est parti !
 
Nous attaquons sans tracer de circuit pour éviter le trafic. Nous attaquons le poste 116 à l’Ouest sans soucis. L’attaque de la 108 fut plus laborieuse et nous l’offrons à un paquet de poursuivants. Le rocher de la 130, nous permet de lancer notre course. La remontée vers la 127 nous donne un aperçu de la carte : des ronces, des faux plats, des trous alternant avec des dépressions. Ça promet d’être technique. Après la 106, direction la 135 où nous sortons dans une fausse direction (celle de la 106 déjà dans la besace). Nous jardinons avant de nous recaler en revenant sur nos pas. Au final, 11 minutes pour relier la 134 (un trou parmi tant d’autres). Point positif, nous sortons d’une zone très technique et les balises suivantes semblent plus simples : 124, 105 et 128 bien gérées malgré une petite hésitation sur l’approche de la ruine.
 
50 minutes que nous courons et ce n’est pas la grande forme pour moi. Je vais même déposer une petite gerbe avant l’attaque de la 128. La nuit va être longue et pour compléter le tout, les canes sont lourdes après le we passé sur la construction.
Nous attaquons la partie Est de la carte avec une difficulté majeure : les zones de champs interdites. Après la 109 nous longeons une clôture jusqu’à déboucher dans un petit bois au nord afin de récolter les postes 123 et 107. Longue traversée à l’azimut puis sur une route pour rejoindre un nouveau bois et une grappe de balises. Nous prenons la décision de laisser la 137 avec une possibilité de la reprendre sur le retour en fonction du temps.
Le temps, nous n’en n’auront pas beaucoup après le jardinage sur la 136.
 
Les postes suivants nous rassurent : 126, 115, 114 et 119. Nous sommes à mi-course et nous prenons 1 minute pour tracer notre itinéraire au sud. Pas question d’en rater une ou de faire des bornes pour le plaisir, car du plaisir j’en ai pas beaucoup : mal au bide, une belle gamelle, un frontale qui se desserre et un gros manque de lucidité pour lever les pates dans les ronciers. Pourtant le sud de la carte s’annonce costaud : végétation basse et champs de mines (ou plutôt de trous et de dépressions) en perspective.
 
Les premiers postes s’enchainent bien si ce n’est la sortie la 131. Nous mettons 8 minutes pour rejoindre la 133 située pourtant à 300 mètres. La carte est précise mais tellement que tous les trous sont dessus et qu’ils se ressemblent tous. En plus, la majorité des postes ne présentent qu’un piquet sans la toile.
 
Il reste une heure et encore un paquet de postes à valider. Nous prenons la 125 et la 122 avant de longer un fossé sur 600 mètres nous menant directement à la 112. Les postes suivants sont éloignés et la course est ralentie par les épines et les fougères. A la sortie de la 117, nous choisissons d’assurer par un chemin pour valider la 120 et la 138. David m’annonce 30 minutes pour 3 postes et la 137 abandonnée à l’aller. Le souci c’est que la carte est très technique et la progression lente sur ce terrain miné. Nous prenons le risque d’attaquer la 132 à l’azimut mais nous sommes dans un carré en exploitation jonché d’arbres au sol. Nous arrivons tant bien que mal sur la butte de la 132. A la sortie du poste, nous partons en sens inverse sur un sentier descendant…demi-tour pour reprendre la côte. Les cuisses en redemandent. Nous trouvons le rocher de la 121 en pleine fougères avant de rejoindre la route.
 
Il reste 10 minutes pour pointer la 113 au bord d’un trou d’eau et surtout prendre la 137. ça cogite un peu : « ça le fera pas…non c’est sûr…oh et puis pourquoi pas… ». Nous choisissons de le tenter mais à la sortie de la 113 nous prenons la sage décision de remonter à l’arrivée. Nous bipons en 2H55 : sage décision finalement car il nous aurait sûrement manqué 5 minutes.
 
Bilan : 32 postes pour 570 points à 5 minutes du temps imparti. Nous finissons à une belle 3ème place. Belle performance sur une carte technique et de nuit. Les 2 de devant (team EstuR et David Barranger) étaient intouchables. Poitiers CO nous réussit pas si mal après notre 3ème place l’année dernière derrière Célestin Crespin : la forêt y est sûrement pour beaucoup. Avec un peu de recul nous regrettons les 2-3 grossières erreurs (sortie de poste sur mauvais chemin) sans quoi nous aurions pu faire carton plein. Prochain rendez-vous, la deuxième manche du challenge de Vendée au poiré le we prochain.
 
 
   3       57 BAILLY, David                               82 Pass'O Pass'Orientation             Equi 3h Non L       570        2:54:57                            570
               116(10)  108(10)  130(30)  127(20)  106(10)  135(30)  134(30)  124(20)  105(10)  128(20)  118(10)  109(10)  123(20)  107(10)  136(30)  126(20)
                  2:17     7:09    12:25    17:31    20:18    25:11    36:10    39:18    45:24    50:48    53:45    56:53  1:03:42  1:06:18  1:20:47  1:23:29
                  2:17     4:52     5:16     5:06     2:47     4:53    10:59     3:08     6:06     5:24     2:57     3:08     6:49     2:36    14:29     2:42
               115(10)  114(10)  119(10)  110(10)  111(10)  131(30)  133(30)  125(20)  122(20)  112(10)  117(10)  120(20)  138(30)  132(30)  121(20)  113(10)
               1:25:51  1:30:43  1:34:11  1:40:13  1:44:49  1:47:40  1:55:44  2:01:03  2:03:51  2:09:37  2:18:14  2:26:04  2:29:50  2:38:21     0.00     0.00
                  2:22     4:52     3:28     6:02     4:36     2:51     8:04     5:19     2:48     5:46     8:37     7:50     3:46     8:31                  
                     A                                                                                                                                       
               2:54:57                                                                                                                                       
                 16:36           
 
                                                                                                                            
 
Echappés de Mélusine 2 (Mat et Antho)
 
            Nous voilà parti pour la deuxième manche du challenge du poitou charentes dans le canton de Logerie. Il était indiqué fléchage à partir du rond point, je comprends bien mieux pourquoi. La forêt domaniale de Moulières est bien plus grande que la notre. On arrive sur le site où comme point de départ et d’arrivée nous trouvons deux tentes au pied d’un parking au milieu des champs et autour de la forêt le décor est planté.
                Mat nous rejoint Guillaume et David vont s’échauffer chacun leur tour dans le bois et à 19 h 00 le briefing commence. Ce sera un mass start avec quasi toutes les cultures en zone interdite au centre de la carte. Le départ est lancé, on se pose avec Mat, on trace et on décide de partir Sud ouest direction la 116. On rejoint le premier sentier mat se retourne et bingo. On choisit de reprendre les allées histoire d’attaquer plus facilement la 108. L’intention était bonne mais pas récompensée, on jardine pendant dix minutes avant de tomber dessus en repartant pour la 130, un pied de rocher à trouver. Les sensations sont plutôt bonnes, l’allure est correcte on arrive pas mal sur le poste avant de reperdre 10 min à jardiner mais c’est bon on l’a. On décide de couper direction la 127 pour choper une dépression. La progression est un peu gênée par une végétation basse mais dense. Cependant l’attaque est bonne et on enchaîne vite sur la 106. On part à l’azimut un chemin à couper et le ruisseau à trouver la 106 est en vue, on enchaîne par la 105 et la premier calvaire. On jardine pendant 16 min, on la trouve quand même et on repart peut être un peu vite et pas dans la bonne direction. On finit par se recaler puis repartir pour la 124 qu’on trouve assez vite. On repart direction le bord de carte pour la 135 et la 134 à travers une parcelle de trou et de butte assez bouleversant. On les trouve assez vite malgré tout et direction la 128 on longe le fossé on tombe vite dessus. On sort de la forêt pour aller vers la 118 on prend les chemins pas de soucis, on enchaîne par 109, 136,126 et 115. Et là le second calvaire arrive, la 114. Là y’a eu galère de chez galère. On jardine pendant 20 minutes sans la prendre avant de partir pour la 119. Seulement il nous reste 45 minutes et envisager le sud de la carte devient déraisonnable. On rentre donc tranquillement en prenant les balises 110, 131, et 113. On termine notre CO en 2h45.
            Quelques regrets sur plusieurs attaques de poste qui nous ont coûtées cher. Les intentions semblent bonnes mais on fait de petites erreurs qui sur une carte aussi technique, ne pardonnent pas.
                Rdv le week end prochain au Poiré avec un nouveau partenaire.
"Une histoire de couteau" dixit laguiole.
Il fallait avoir le couteau entre les dents pour aborder cette difficile CO et ce terrain encombré. L'estomac dans les talons, les jambes en coton, désolé partenaire de n'avoir pu cravacher plus, les jardins n'ayant rien arrangé et ont finis de me scier le moral.
Prêt du schlass à un inconnu orienteur qui sera notre fil rouge, puis départ en masse donné sur cette belle carte au milieu d'un no man's land. En effet, de beaux choix d'attaque dans l'ensemble, la part belle à l'orientation et une excellente entente. Rageant mais beaucoup de plaisir à chercher.
Le retour fut très long et difficile avec un brouillard à couper au c……, la nuit fut longue aussi.
Le virus de la CO toujours présent, le virus dans le corps s'en va gentiment. Vivement la prochaine. Bon début de CVO à ts les Echappés.

 

 
 40       29 METAY, Anthony                              81 Pass'O Pass'Orientation             Equi 3h Non L       340        2:45:22                            340
               116(10)  108(10)  130(30)  127(20)  106(10)  105(10)  124(20)  135(30)  134(30)  128(20)  118(10)  109(10)  136(30)  126(20)  115(10)  119(10)
                  6:15    16:51    25:54    30:51    34:01    50:23  1:05:34  1:12:10  1:20:09  1:26:16  1:30:12  1:34:04  1:42:18  1:46:54  1:50:07  2:17:06
                  6:15    10:36     9:03     4:57     3:10    16:22    15:11     6:36     7:59     6:07     3:56     3:52     8:14     4:36     3:13    26:59
               110(10)  131(30)  111(10)  113(10)        A                                                                                                   
               2:24:57  2:29:26  2:35:47  2:41:39  2:45:22                                                                                                   
                  7:51     4:29     6:21     5:52     3:43                                                                    
 
Auteur : Guillaume Bailly infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur

Les Commentaires

2 commentaires - Voir | Rédiger
Effectivement, énorme performance de David et Guillaume. Continuez comme ça les boys.
Y'a plus qu'à travailler pour s'approcher un peu de vs.
Beau compte rendu qui correspond à une belle 3° place !!! Bravo les frangins ! Aux vues de la carte et de vos commentaires, le résultat de vos confrères est plus qu'honorable ! A confirmer sur notre challenge vendéen.
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | addicious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |